top of page

Les propositions collectives 
sur le thème accueillir

Synthèse des propositions formulées par les participants

aux deuxièmes assises des forêts et du bois du Grand Est

1- Faut-il mieux valoriser la diversité des services rendus par les forêts? Si oui, comment ? 

2- Comment avoir une meilleure compréhension mutuelle sur les pratiques de chasse existantes ?

3- Comment créer le dialogue et ses conditions, pour améliorer la compréhension mutuelle des acteurs en forêt ?

4- Comment permettre une plus grande appropriation des enjeux autour de la forêt et du bois ?

Massif du Taennchel.jpg

1- Faut-il mieux valoriser la diversité des services rendus par les forêts ? Si oui, comment ? 

A

Approfondir les connaissances sur les différents services rendus par les forêts, les valoriser et les faire connaître, construire une culture commune. 

  • Développer, favoriser la reconnaissance sociétale de l'apport de ces services rendus.

  • S'appuyer sur les expérimentations qui fonctionnent.

Une proposition adressée à : 

Associations, Entreprises, Propriétaires forestiers, Pouvoirs publics

B

Rechercher les voies de financements les plus efficaces pour mieux rémunérer les services rendus par les forêts. 

  • Privilégier la rémunération de bonnes pratiques par des mesures incitatives.

  • Créer un fonds alimenté par des taxes sur les pollueurs (CO2 / pollution de l'eau) ou encore par une taxe au consommateur final. 

  • Assortir les aides d'une éco-conditionnalisé effective, d'une certification de gestion. 

  • Redistribuer ces financements à la forêt "en général" sous forme d'aides basées sur les actions effectuées : stockage de CO2, filtrage de l'eau, aspect esthétique, via des contrats passés avec les propriétaires ou gestionnaires. 

  • ​Évaluer les actions menées. ​

Une proposition adressée à : 

Agence de l'eau, Collectivités locales, État, Organismes de certification. 

C

Élaborer une charte pour la rémunération des services rendus par les forêts (principes éthiques, bonnes pratiques, etc.)

Se mettre d'accord sur les principes éthiques pour éviter la dérive vers la financiarisation, la vision mono-service, le greenwashing... 

Une proposition adressée à : 

Association ad-hoc, Organismes de certification forestière, Parcs naturels, Pouvoirs publics, Territoires d'expérimentation.

2- Comment avoir une meilleure compréhension mutuelle sur les pratiques de chasse existantes ?

A

Développer l'information concernant l'exercice de la chasse et la rendre facilement accessible au plus grand nombre.

  • Inciter les Fédérations de chasse à partager les messages et associer les forestiers et/ou propriétaires.

  • Développer des applications pour partager et mieux informer sur les jours de chasse et autres prescriptions à l'ensemble des usagers de la forêt. 

  • Mieux valoriser la venaison.

Une proposition adressée à : 

Chasseurs, Enseignants, Médias, Propriétaires forestiers. 

B

Améliorer le fonctionnement des instances existantes pour permettre des concertations locales permanentes, les élargir, en rééquilibrant le poids des différents participants. 

  • Élargir les commissions de chasse et les instances de concertation à la société civile, aux associations naturalistes et au milieu scientifique.

  • Impliquer l'ensemble des acteurs dans l'objectif de régulation. 

  • Relativiser le poids des Fédérations de chasse dans les instances qui établissent les plans de chasse.

  • Développer une animation adaptée (médiation/facilitation), avec un animateur impartial et neutre.

  • Permettre une vision partagée des objectifs à atteindre à travers les échanges. 

  • Expérimenter puis valoriser les retours d'expérience.

Une proposition adressée à : 

Agriculteurs, Associations de protection de la nature et de l'environnement, Collectivités locales, Élus, Fédération de chasse, Naturalistes, Propriétaires et gestionnaires forestiers, Pouvoir publics, Scientifiques, Société civile, Usagers.

3- Comment créer le dialogue et ses conditions, pour améliorer la compréhension mutuelle des acteurs en forêt ?

A

Remettre du lien entre les forêts et les jeunes à travers des parcours éducatifs du primaire au supérieur. 

  • Former de manière plus adaptée sur l'arbre du bois dans l'environnement pour tous dès le plus jeune âge. 

  • Passer par différents canaux de communication : éduction nationale, collectivités locales, associations... 

  • Faire des scolaires les ambassadeurs de la filière forêt-bois. 

  • Multiplier les dispositifs "La forêt fait école" : observation d'une parcelle par une classe et suivi des différentes phases de la transformation d'un arbre jusqu'au produit bois (coupe, transport, transformation...)

Une proposition adressée à : 

Collectivités locales, Pouvoirs publics. 

4- Comment permettre une plus grande appropriation des enjeux autour des forêts et du bois ?

A

Mettre en œuvre une stratégie de communication qui s'adapte aux différents publics.

  • Développer des stratégies de communication (podcast, salon, etc.) avec une pédagogie adaptée. 

  • Cibler la communication par public (scolaires, étudiants, professionnels) et communiquer sur les réseaux sociaux. 

  • Passer par différents canaux de communication avec des partenaires territoriaux. 

  • Cibler les jeunes dans les écoles et multiplier les opérations auprès des scolaires. 

  • Proposer aux apprenants des filières forêts-bois de présenter leurs métiers aux plus jeunes. 

  • Réaliser des spots sur la multifonctionnalité des forêts pour casser les clichés, des vidéos très courtes sur les réseaux sociaux. 

  • Développer des instances partenariales et participatives de tout type sur un territoire donné, avec tous types d'acteurs. 

  • Développer un usage approprié des outils de communication numérique.

  • Faire de la communication une mission d'intérêt général pour l'ONF. 

Une proposition adressée à : 

Associations de protection de la nature et de l'environnement, Collectivités locales, Comités de pilotage multipartenaires, Éducation nationale, Entreprises, Établissements scolaires, Interprofession, Offices du tourisme, Organismes de certification forestière, Organismes de développement forestier, Parcs naturels régionaux, Pouvoirs publics, Propriétaires et gestionnaires forestiers. 

B

Rapprocher les producteurs et le consommateurs au niveau local pour une plus grande appropriation des enjeux autour des forêts et du bois. 

  • Renforcer le lien entre la filière en amont, l'aval et le reste des citoyens. 

  • Réorienter les aides publiques et rémunérer la plus-value écologique.

  • Favoriser l'artisanat. 

  • Inciter à la consommation de gibier, en commençant par les écoles, les collectivités avec une pédagogie adaptée. 

Une proposition adressée à : 

Associations, Collectivités locales, Filières concernées, Grand public, Pouvoirs publics.

C

Développer les rencontres sur le terrain en forêt et dans les entreprises. 

  • Valoriser les événements déjà existants. 

  • Mettre en place un plan régional à décliner en actions locales, en mobilisant les moyens adaptés et en privilégiant l'initiative et le dialogue. 

  • Former les intervenants à la médiation et au dialogue. 

  • Créer des événements multi-publics et augmenter leur visibilité. 

  • Mettre en place des journées portes ouvertes "écoles et entreprises". 

  • Créer les conditions pour ouvrir au public les chantiers forestiers et les entreprises de transformation du bois, allouer des moyens dédiés (temps, budget, formation) aux professionnels. 

  • Organiser des échanges neutres entre les acteurs à des fins informatives. 

  • Mettre en place des "Vis ma vie" de bucheron, scieur, charpentier...

Une proposition adressée à : 

Acteurs de la filière forêt-bois, Associations, Collectivités locales, Établissements scolaires, Mécènes, Organismes de gestion, Pouvoirs publics, Propriétaires et gestionnaires forestiers, Scientifiques. 

_Cotech 2023-03-15.pptx.png

Les propositions sur d'autres thèmes

Préserver

Scieirie Janes 7279 © JF Hamard.jpg

Produire

20230720_180944.jpg

Transversal

bottom of page